Pourquoi la danse-thérapie est-elle différente de la danse normale

  • Positionnement
  • CV psychologue
  • Liens / contacts

La danse est une activité que tout le monde apprécie. Chacun à sa façon de danser. On peut danser pour le plaisir, pour s’exprimer, pour s’améliorer ou tout simplement s’évader. C’est exactement cela qui fait la différence entre la danse normale et la danse-thérapie. Chacun a sa nature qui fait que les gens pratiquent l’un ou l’autre.

Du niveau de tout le monde

Danser est facile, mais beaucoup de gens en sont incapables. La raison est que la danse normale nécessite de faire ressortir un côté artistique. Côté que tout le monde ne possède pas forcément. C’est ce qui différencie la danse thérapie de cette dernière. La danse-thérapie peut se pratiquer sans complexe. Que l’on soit en surpoids, anorexique, en parfaite santé ou handicapé, on peut la pratiquer.

Un moyen contre une finalité

Contrairement à la danse normale, la danse-thérapie est un moyen et non une finalité. Le but de la danse normale c’est de danser plus pour toujours s’améliorer, pratiquer régulièrement pour maitriser des techniques complexes. Tandis que la danse-thérapie est une alternative pour se sortir des mauvaises passes que la vie nous fait parfois subir. Elle ne tend pas vers l’amélioration, mais plutôt vers le bien-être de celui qui la pratique.

Des mouvements simples pour s’exprimer

Les pratiquants de la danse-thérapie vous le diront, c’est une danse où l’expression de l’émotion règne. La douceur dans les gestes, la sécurité qu’on ressent à travers des mouvements remplis d’émotions, des gestes simples à reproduire pour soigner un mal en soi. La danse thérapie est une sorte de marteau qui va nous permettre de briser la glace qui nous empêche de nous exprimer. Ces mouvements relativement simples, chargés d’ondes positives permettent de briser les chaines qui nous empêchent d’avancer vers le bien-être.